ESU : des nouvelles stratégies mises en place pour tenter de bannir la grève

Le cabinet du ministre de l’enseignement supérieur et universitaire (ESU en sigle) annonce que, des experts de différents ministères avec notamment ceux de l’ESU, vont débuter aux jours qui suivent les travaux de la Commission paritaire désignée à fixer la politique salariale du corps professoral et personnel de ce secteur.

Cette Commission paritaire gouvernement central et banc syndical de l’ESU, de la recherche scientifique et innovation technologique a comme optique afin de délimiter une vraie politique salariale de rémunération équitable, avec un projet de barème général de référence pour l’entièreté du personnel de l’ESU et de la recherche scientifique.

Ladite commission a été formée de la manière suivante : des experts de la vice-Primature en charge de la Fonction publique, Modernisation de l’administration et Innovation du service public, des ministères du Budget, des Finances, de l’ESU, de la Recherche scientifique et Innovation technologique, des corporations des enseignants, de l’Intersyndicale du personnel de l’ESU ainsi que de la Recherche scientifique.

Ces experts de différents secteurs, vont travailler au plus vite que possible de façon à ce que la grève observée dans les universités publiques de quatre coins du pays, depuis le début de l’an 2022 soit bannie.

Initialement prévue le 05 janvier de l’année en cours, la rentrée académique n’a jamais vu le jour. Donc cet imbroglio a grandement impacté cette reprise.

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous Post

Diplomatie : Sept chefs d’État africain étaient à Kinshasa 

Next Post

Abdallah Bilenge acquitté par la justice !

Related Posts