Matata écrit à Fatshi pour retrouver ses droits fondamentaux

Le sénateur et ancien premier ministre Augustin Matata Ponyo a à travers une correspondance adressée au président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, datée de ce jour et parvenue à la rédaction d’Actu50.net, solidarité l’implication du Chef l’État pour “la cessation de la violation de mes droits fondamentaux par les différents services étatiques”.

L’ex chef de l’exécutif national a rappelé au président de la République, les décisions judiciaires liées au dossier de la gestion de l’argent alloué au projet Bukanga Lonzo alors qu’il était encore locateur de la primauté, parmi elles, celle de la Cour Constitutionnelle qui a fait savoir qu’il n’y a aucune juridiction pouvant juger  un ancien premier; ou encore celle du Parquet Général près la Cour de Cassation qui s’était déclaré incompétent pour tabler sur l’affaire.

Monsieur Matata Ponyo a également dans cette même correspondance demandé l’issue claire du dossier de la zaïrianition qui a conduit coûté à ses illimités parlementaires et être placé dans une résidence surveillée. Rappelons que cette affaire a été classée sans suite par la justice congolaise par défaut des charges.

Signalons que le samedi dernier alors qu’il voulait se rendre à Lubumbashi pour assister aux obsèques sa sœur, le sénateur Matata a été empêché de prendre son vol pour cette destination par la Direction Générale de Migration (DGM).

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous Post

Football : Probable délocalisation de la finale de l’UEFA Champions League

Next Post

Henri Yav aux arrêts !

Related Posts