Ce qu’il faut savoir pour comprendre l’invasion russe en Ukraine

Depuis des semaines, il y a des vives tensions entre la Russie et l’Ukraine, les Russes ont déployé depuis octobre dernier leurs troupes dans la partie Est Ukrainienne mais la situation s’est aggravée ce jeudi matin avec le lancement de l’opération militaire Russe en Ukraine. Comment est né ce conflit ? Tentative de réponse de la rédaction d’Actu50.net dans les lignes qui suivent.

Devenue état indépendant en 1991 après la division de la République Soviétique, l’Ukraine est un pays divisé entre une majorité pro-occidentale et une minorité, russophone habitant à l’Est, dite «pro-russes».

Avec cette réalité, l’Ukraine est partagée en deux du point de vue opinion et système politique, alors qu’en 2005 le pro-occidental Viktor Iouchtchenko est élu président, le rapprochement a commencé à se faire entre l’Ukraine, l’OTAN et l’UE.

Le rapprochement qui sera stoppé par Viktor Ianoukovitch le président pro-russe élu cinq plus tard soit en 2010, ce dernier a refusé catégoriquement de continuer le processus de l’adhésion de Kiev à l’Union Européenne, ce qui donnera naissance la révolution de Maïdan jusqu’à la destitution de Ianoukovitch en 2014 puis une guerre civile dans le Donbass, à l’Est du pays, entre des forces pro-russes soutenues par Moscou et le pouvoir central de Kiev, de ces conflits ont lieu deux événements, d’abord l’annexion de La Crimée par la Russie, La Crimée une péninsule située au sud de l’Ukraine et à l’ouest du kraï de Krasnodar en Russie, avec une superficie de 27 000 km²; et ensuite voient le jour, deux républiques en Ukraine totalement pro-russe et séparatistes, la République populaire de Donetsk et la République populaire de Lougansk qui s’autoproclament indépendantes.

Il y a eu du poudre au feu à partir du jeudi 17 février 2022, date à laquelle les échanges de tirs des armes lourdes se sont intensifiées le long de la ligne de front entre séparatistes pro-russes et forces ukrainiennes.

Puis le 21 du même mois avec l’annonce vue comme une déclaration de guerre du président russe Vladimir Poutine qui reconnaît l’indépendance des régions séparatistes pro-russes de l’est de l’Ukraine, l’idée serait que la Russie prenne les territoires de Louhansk et de Donetsk, de déclencher une offensive pour prouver qu’il est le plus fort et qu’il se moque de l’occident, comme l’a fait savoir le politologue français Nicolas Tenzer.

Malgré les sanctions financières de l’Occident prises contre Moscou, la Russie ne semble pas revenir à la raison et cesser le feu.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous Post

Une grande partie de Kinshasa sera privée d’eau potable ce weekend

Next Post

Ituri : six civils ont été tués dans la province de l’Ituri

Related Posts