Haut-Katanga : Les Bakata Katanga seraient infiltrés à Lubumbashi et ses alentours !

Le cadre de concertation de la société civile du Haut-Katanga alerte que, des gens «disposant des armes à feu en leur disposition, seraient infiltrés dans la province cuprifère, plus précisément dans la ville de Lubumbashi et ses alentours.

Par le bias d’un communiqué rendu public le 02 février passé, ayant fait la tour des médias tant audiovisuel que en ligne, la thématique sécuritaire et paix de la société civile souligne pourtant, les forces armées du pays sont déjà déployées quelques coins pour assurer le trafic de la population de cette partie sud-est de la République Démocratique du Congo.

«Il y a des gens lourdement armés qui ont infiltré le pays par l’ouest selon les informations couplées. Mais du côté des forces armées, les troupes sont en mouvement et prêtes pour la défense. Ce n’est pas à négliger, parlez-en vos proches aussi», a indiqué Bertin Tshoz, un des hauts placés de la société civile locale dans ledit communiqué.

Par après la même autorité exhorte à la population du Haut-Katanga d’en être vigilant et de ne sortir si c’est utile. Entre-temps les habitants vivants dans la province cuprifère sont priés de rester en alerte pendant environ une semaine maximum.

 “Compte tenu des informations couplées sans la province du Haut-Katanga et du pays, nous avons le devoir d’informer toutes les couches de la population à rester à la maison durant cette semaine car ça sera plus mouvementée. Il est demandé d’être à la maison car il y aura beaucoup de contrôles sécuritaires dans le cadre de la sûreté nationale. Prenez toutes vos dispositions pour rentrer vite à la maison avant 18h00 et prions pour la jeunesse. Restez à la maison dès ce jeudi 03/02/2022 si vous n’avez rien à faire en ville pendant au moins 10 jours”, a insinué Bertin Tshoz.

Depuis à l’issu de cette semaine des messages annonçant l’infiltration des miliciens «Maï-Maï Bakata Katanga» à Lubumbashi ont été parus sur les réseaux sociaux, quelques jours écoulés que ces éléments dangereux, ont fait surface dans le territoire de Mitwaba situé à plus de 400 Kilomètres du centre-ville de Lubumbashi.

Total
13
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous Post

Beni : Une nouvelle explosion d’une bombe artisanale a été enregistrée à Oicha !

Next Post

CAN 2021: Le match de la troisième place avancé d’un jour

Related Posts