France : Éric Zemmour condamné pour contrefaçon

À l’approche de prochaines législatives en France, le candidat de l’extrême droite à la présidentielle Erick Zemmour, qui ne cesse de faire de sorties médiatiques dans le cadre de propagande afin de réunir un nombre conséquent des électeurs, voit déjà frapper de plein fouet par la justice.

Alors une vidéo en son soutien a été diffusée au courant de cette semaine via plusieurs canaux notamment les réseaux sociaux, un collectif propriétaire de l’une des vidéos mixées par l’entourage de Zemmour, a revendiqué son droit (celui du détenteur de licence) et a même préféré de saisir la justice pourqu’il ait plus de clarté.

Quelques jours plus tard, les deux parties ont plaidé et celle d’Erick en est sorti perdante. En effet le vendredi 05 mars dernier soit hier, le candidat présidentiel a été reconnu coupable et est condamné pour “contrefaçon de droits d’auteur après l’utilisation non autorisée d’images de films dans son clip de campagne” a-t-on appris auprès de l’Agence Française de Presse (AFP).

De ce fait Erick Zemmour et sa croyance politique sont sommés de verser une amende d’environ « septante mille euros» aux plaignants parmi lesquels l’on peut citer : les sociétés Gaumont et EuroCorp, les réalisateurs Luc Besson et François Léon voire la société des auteurs compositeurs dramatiques (SACD).

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous Post

Kongo-Central : le Commissaire divisionnaire principal de la Police promet de venir à la rescousse aux unités du Kongo-Central

Next Post

Haut-katanga : tôles et toiture emportées en raison de pluies diluviennes

Related Posts